Ile Aux Nattes sainte marie

Sainte Marie, 7 activités incontournables pour un séjour de rêve

30 octobre 2020

Faunes et flore uniques, des fonds marins à couper le souffle, Sainte Marie est une perle qu’il faut absolument visiter lors d’un séjour à Madagascar, dans le Trapèze des Mascareignes. Pour un séjour idyllique, vous devez impérativement planifier vos activités.

Découvrir l’île aux Nattes à pied

Pour découvrir l’île aux nattes, tout au plus il vous faudra quelques heures. Une journée suffira amplement pour tout découvrir. Une promenade pieds nus sur une plage de sable fin, attention à ne pas se faire surprendre par la marée. Pour la suite de votre excursion, plongez au cœur de l’île en empruntant les petits chemins qui la traversent de part en part en passant par des rizières, des petites forêts des petits villages pittoresques. Il vous faudra 1 h 30 pour faire le tour de l’île en pirogue. Ne vous en faites pas, le piroguier saura vous faire visiter les moindres recoins de l’île.

Partir à la découverte de l’îlot aux sables

Si vous venez à Sainte Marie par les airs, au large de la côte est, vous pouvez apercevoir 3 traits blancs sortir de l’eau. Ce sont des bancs de sable que vous pouvez uniquement découvrir à marée basse. Vous y trouverez une colonie d’oiseau qui affectionne grandement ce territoire. En prenant un bateau, vous pouvez y pique-niquer pendant quelques heures. L’endroit est aussi propice au Snorkeling pour découvrir un fond marin dans des eaux cristallines.

Une promenade en deux roues à Sainte Marie

De quoi rappeler un séjour à Hawaii, n’est-ce pas ? Procurez-vous un scooter dans le centre-ville d’Ambodifotatra. Vous y trouverez de nombreux loueurs de quad, de motos et de scooters. La chose la plus importante c’est de s’assurer que votre véhicule vous permettra d’aller loin durant toute la journée.

Démarrez votre engin et allez-y. Un casque « pot » sur la tête, filez comme le vent sur la seule route décente qui traverse l’île direction plein nord. Imaginez le panorama : vous sur votre scooter avec la mer qui chante à vos oreilles à gauche et une végétation luxuriante à droite. La route vous fera passer par des petits villages très traditionnels. Si vous en avez envie, vous pouvez vous arrêter et discuter avec la population.

Toujours sur votre scooter, vous arriverez au niveau d’Antanandava. Stupeur, une superbe cascade vous y attend. Si vous partez dans la matinée, à Midi, vous serez surement à la Crique. Pause-déjeuner ou une virée solitaire en Kayak, c’est à vous de voir. Votre route s’achève tout au nord de l’île. Cocoteraie, jolie plage et les piscines naturelles d’Ambodiatafana n’attendent que vous.   

5 km à pied pour plonger au cœur de Sainte Marie

Une activité pour les sportifs. Si vous êtes un adepte de la randonnée, vous pouvez tout à fait traverser l’île d’est en ouest. Entre La Crique et les piscines naturelles, en partant du village d’Ankirihiry, prenez une piste de 5 km qui traverse l’île pour une marche en pleine jungle. En guise de réconfort, la baie d’Ampanihy s’offre à vous.

Assister au festival de la baleine

Ce festival, c’est une occasion unique de plonger au cœur des us et coutumes locaux. Se passant au mois de juillet, ce mois représente le retour des baleines dans les eaux de Sainte-Marie. C’est dans ces eaux cristallines que les baleines reviennent tous les ans pour se reproduire et y mettre bas. Si vous venez entre le mois de juillet et septembre, vous pourrez observer ces mammifères marins de très près.

Partir à l’aventure dans l’est de l’île

Pourquoi est-il question d’aventure ? Tout simplement parce que la route qui vous permettra de vous y rendre est moitié piste boue-terre et moitié goudronnée. Si vous aimez piloter une moto ou un quad, le trajet sera des plus agréables. Après avoir loué votre moyen de locomotion à Ambodifotatra, remontez par l’est, à travers des petits villages pour terminer à la baie d’Ampanihy. Une fois, là-bas prenez une pirogue et allez découvrir les mangroves. Dans le village d’Anafiafy, laissez-vous submerger par le parfum sucré des champs de vanille et de girofle.

Cimetière et île aux pirates

Située au cœur de la baie d’Ambodifototra, l’île aux forbans est unique. Repère de pirates anglais et français dans les années 1700, l’île à la particularité d’abriter un cimetière de pirate. C’est sur cette petite île de 0,02 km ² que les pirates se rassemblaient pour se partager leurs butins. Une visite épique.

Actualités récents
Madatrek
05 novembre 2020

Madatrek de la famille Poussin : un livre sur le tour de Madagascar en charrette à zébus sortira bientôt

La pérégrination de la famille Poussin autour de la Grande île sera …

cameleon de madagascar
01 novembre 2020

Les caméléons de Madagascar

Près de la moitié des 150 espèces de caméléons, identifiées à ce …